Puretrend.com ou comment faire du buzz en surfant sur les clichés tout en dénigrant des attributs de la beauté noire. Faut-il se taire ou réagir ?

buzz blackandbeautiful.fr

C’est la question que je me suis posée suite à la lecture de l’article JADA PINKETT SMITH ET SES TRESSES: L’AFFREUSE TENDANCE FAIT SON RETOUR? Sur le site web puretrend.com.

Il y décrit les tresses comme « une affreuse tendance » qui vient « habiller les stars telles des poulpes sur un rocher ».

Par intégrité morale, je ne mettrai pas de lien vers ce site car je ne veux pas leur faire de la publicité gratuite.

Je ne ferai pas non plus l’historique ni les louanges des tresses africaines, des blogueuses comme ViVi LaChipie ou blackbeautybag l’ont très bien fait.

Ma réflexion va plus loin. Face à ce genre d’insultes publiques, nous avons deux réactions possibles :

– Se taire mais laisser la porte ouverte aux clichés imbéciles, désobligeants, et surtout à un manque de culture et d’éducation manifestes Comme le proverbe le dit si bien « qui ne dit rien consent » En se taisant cela cautionne les faits et certains médias se sentiront le droit de continuer.

– Réagir, protester, éduquer dire à quel point cet article est offensant comme l’avait fait plusieurs personnalités, blogueuses et anonymes qui, à l’époque, avaient réussi à convaincre le magazine Elle de supprimer son article sur la « black fashion power ». Le problème c’est qu’en faisant cela, cela fait de la publicité au magazine, cela crée du buzz. D’autres magazines peuvent s’inspirer de cette tendance et écrire des articles similaires en sachant que cela augmentera leurs revenus.

Je peux citer l’exemple de la presse people souvent portée devant les tribunaux pour atteinte à la vie privée. Les bénéfices générés par la publicité et les ventes leur permettent de payer rubis sur l’ongle les amendes infligées.

A ce jour le webzine puretrend.com a publié un communiqué de presse pour « s ‘excuser ». J’écris bien le mot s’excuser entre parenthèse. Car il s’agit de fausses excuses, comme d’habitude nous n’avons rien compris, nous sommes hypersensibles sous-entendus paranoïaques.

pure trend

Cet article est sensé avoir été écrit par des journalistes et approuvé par un rédacteur en chef donc experts de l’information, formés sans qu’un mot ne puisse être mal interprété. Peut-on encore parler de journalisme dans ce pays ?

Après les vives réactions suscitées par cet article, Puretrend.com aurait pu le supprimer pour faire preuve de sa bonne foi. Mais pourquoi tuer la poule aux œufs d’or ? Tellement de publicité a été générée autour de cet article que de nombreux curieux viendront le lire. Ce qui vient à me demander s’il n’a pas été écrit dans l’unique but de créer du buzz en surfant sur « l’effet Taubira ». D’autant plus qu’à ce jour le personnel du magazine n’a rien trouvé de mieux que de mettre une bannière publicitaire sur la page de l’article polémique. Les visites générées par ce buzz vont remplir leur compte en banque… Et personnellement, je n’ai pas envie que ce site utilise des clichés stupides, insultants et indignes de la profession journalistique pour se remplir les poches tout cela sur le dos d’une culture, d’une beauté, d’un style de vie…

Quelle est la meilleure attitude à adopter ?

Personnellement, je pense qu’il ne faut rien laisser passer.. Pourquoi accepterions-nous d’être insulter de la sorte, dénigrés par bêtise et pour des fins purement commerciales ? J’en appelle donc au boycott de ce webzine jusqu’à la suppression de cet article.

 

Qu’en pensez-vous?

One Comment

  1. l’article n’est plus en ligne voici le mail envoyé à webedia et à puretrend ce jour.
    Monsieur,(mr SIRE fondateur du groupe webedia)

    Vous disiez sur le site jounalduweb en 2012 sur la question des médias sociaux et plus précisément Facebook « je reste tout de même persuadé que la meilleure manière de viraliser est de produire du contenu à même de buzzer […] je ne suis pour l’instant pas prêt à changer notre ligne éditoriale pour y arriver. » en 2013 sur ce même site « Le savoir-faire de Webedia réside dans les opérations spéciales et le contenu »ici

    J’avoue Monsieur SIRE que je ne comprend pas très bien votre « ligne éditoriale » si celle-ci correspond à cette article … Je ne comprend d’ailleurs pas dans quelle circonstance cet article a bien pu être validé par Monsieur BERGER DUQUENE(directeur de la publication chez puretrend) et a pu échapper à la vigilance de la rédactrice en chef. Affirmer de la sorte que porter des tresses africaines est has been est tout aussi ridicule de dire qu’avant on mangeait du fromage en France.
    Cette femme noire avec ses tresses que vous croisez dans la rue ne répond à aucune « tendance » mais à l’appel de sa culture et selon ses envies.
    Ma crainte est que cette course au buzz ne devienne un teste-tout au hasard quitte à piétiner les valeurs et le respect d’autrui.
    Malgré de nombreuses réactions (toutes sur Facebook…) et malgré les demandes de retrait cet article est à ce jour toujours en ligne et je me demande si le site puretrend ne frôle pas le MAUVAIS buzz.

    Je suis sûre que vous comprenez aisément la réaction de vos internautes choqués et profondément troublés par cet article et ne manquerez pas de faire le nécessaire.
    (ils ont réagit mais dommage qu’il faille envoyer des mails et poster des centaines de message)sur ce ouvez l’oeil et le bon 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *