La Beauté noire et La Mode | L’apparition d’un marché de consommation afro-américain et L’émergence des mannequins noirs

This post is also available in: Anglais

negro market

Les mannequins noirs comme Helen Williams et Naomi Sims ont aidé leurs pairs à intégrer le mannequinat. Mais bien avant,  l’apparition d’un marché de consommation que représentait la communauté noire aux Etats-Unis a permis l’émergence des mannequins noirs.

A la fin des années 1940, les publicités avec des femmes noires étaient basées sur des stéréotypes tels que la mamie travaillant comme servante.

Le marché de la consommation afro-américaine  et le changement d’image de la femme noire dans la publicité

publicité femme noire stéréoptypée
Au cours de la période d’après-guerre, les journaux et périodiques destinés aux noirs ont commandé plusieurs études de marché visant à suivre le pouvoir d’achat des consommateurs afro-américains. Ils avaient besoin de ces données pour convaincre  les entreprises appartenant à des blancs  de faire de la publicité dans leurs média.
Suite à ces études, les marketers ont constaté l’apparition d’une bourgeoisie noire et l’émergence d’un marché dédié à cette population.

Les Noirs en Amérique représentent un pouvoir d’achat égal ou supérieur à celui de la population du Canada

Une autre conclusion a émané de ces études de marché,  les consommateurs afro-américains réagissent négativement aux produits qui utilisent une image stéréotypée des femmes noires dans leur publicité. Il était donc nécessaire d’utiliser des mannequins noirs non stéréotypés pour atteindre ces consommateurs. Les media afro-américains poussèrent donc les annonceurs à utiliser des mannequins noirs dans leurs campagnes. Ce qui a permis aux agences de mannequins noirs d’être créé.

 

La création des Magazines afro-américains  et la nécessité de mannequins noirs

 

Au milieu des années 40, l’industrie de la publicité a du mal à atteindre les consommateurs noirs à cause de la ségrégation.
En 1945, le magazine Ebony a été créé et a commencé à se concentrer sur le marché des consommateurs noirs pour leur publicité. John H. Johnson, le gérant de Johnson Publishing Company qui possédait Ebony a publié un article dans la revue spécialisée Advertising Age clamant « le marché des consommateurs noirs même à cette époque de ségrégation suffocante a un pouvoir d’achat de 15 milliards de dollars, ce marché est prêt à être exploité ».
black model america 1940
Ce dernier a convaincu des entreprises de publicité appartenant à des blancs à placer des annonces avec les modèles noirs dans le magazine Ebony. Cela a provoqué une demande soudaine de mannequins noirs ‘en mettant en avant le marché des consommateurs afro-américains. « En mettant en lumière le marché Nègre», écrivait John H. Johnson dans son autobiographie, « nous avons aidé à créer de nouveaux emplois pour les Noirs dans la publicité et les domaines connexes. À l’époque, il n’y avait pas d’agences de publicité employant des noirs ou de mannequins noirs. Nous avons aidé à changer tout cela. Nous avons souligné l’importance d’utiliser des mannequins noirs. »




One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *