La visibilité des femmes noires dans les médias en 2014

This post is also available in: Anglais

jourdan dunn vogue cover february 2015

Au milieu de l’année 2013, les mannequins Iman et Naomi Campbell ainsi que l’agent de mannequin Bethann Hardison s’insurgeaient contre le fait qu’il y ait peu de mannequins noirs sur les podiums. La saison suivante, nous avons pu constater une légère amélioration dans les défilés mais aussi dans les campagnes publicitaires et les couvertures de magazines.

2014 a été une année riche en matière d’égéries noires Lupita Nyong’o a été nommée égérie de Lancôme, Zoe Saldana celle de L’Oréal Paris, Jourdan Dunn celle de Maybelline New York et Alicia Keys celle de Givenchy.

Force est de constater que par rapport à l’année 2013, il y a eu beaucoup plus de couvertures de magazines avec des femmes noires. Ainsi,  le mannequin Ethiopien Liya Kedebe faisait la couverture du magazine Elle France au mois de Février 2014 (voir le magazine français ELLE change Myblueberrymood).

Mais la majorité des couvertures est détenue par le trio Naomi Campbell, Rihanna et Lupita Nyong’o, cette dernière a fait la couverture du Vogue américain.

En France, mon constat est mitigé. Prenons l’exemple du magazine Elle France, sur 50 couvertures seules trois femmes noires étaient représentées. Quant au magazine Vogue France aucune femme noire n’en faisait la couverture en 2014.

Info de dernière minute : Jordan Dunn fait la couverture de l’édition du mois de février 2015 du magazine Vogue UK. C’est le premier mannequin noir à faire la une en solo de Vogue en douze ans.

Suivez-moi sur:

INSTAGRAMBUTTON PINKFACEBOOKBUTTONPINK-300x300TWITTERBUTTON-pINK-300x300

Partagez ce post:

4 Comments

  1. C’est consternant;
    Mais il faut continuer à s’immiscer, doucement mais surement, dans ces sphères pour l’instant monochrome.
    Une éditrice en chef noire, des stylistes noirs etc. aideront aussi à faire immerger plus de personnalités à leur image dans les magasines.

  2. C’est un triste constat, mais la dure réalité.
    Aujourd’hui encore il n’est pas « normal » d’être noire et en première page, cela reste exceptionnel.
    Pourvu que les évolutions se poursuivent dans le sens de la visibilité accrue et de la démocratisation des personnalités noires en tête d’affiche… Efforts à poursuivre !
    Bises
    http://www.lejournaldeprisci.com

  3. la France est un pays qui est très en retard et qui a encore du mal a assumer sa population cosmopolite.
    Il faut malgré tout continuer à être fier de ses racines et de ce l’on représente; c’est comme cela que la France évoluera.
    « Tout vient à point à qui sait attendre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *