Les tresses sont-elles d’origine africaines?

 

Récemment, l’article sur les Boxers Braids de Paulette Magazine, avaient fait bondir certaines lectrices, révoltées que l’on puisse dire que les tresses couchées avaient été conçues par les boxeuses, en taisant purement et simplement leur histoire africaine. Et quel étonnement de voir que parmi les photos choisies pour illustrer le sujet, la rédaction n’avait choisi que des modèles européens. Un peu comme si les tresses couchées n’étaient acceptables que sur les Caucasiennes… Là n’était pas le propos de Paulette, on s’en doute, mais certaines y ont lu un mépris pour les tresses portées par les noires. Et puis, voir ces tresses couchées dans tous les magazines de mode, portées le plus souvent le plus souvent sur des mannequins occidentaux, revient à dire que cette coiffure n’a de valeur esthétique que sur les femmes blanches.

Récemment, l’article sur les Boxers Braids de Paulette Magazine, avaient fait bondir certaines lectrices, révoltées que l’on puisse dire que les tresses couchées avaient été conçues par les boxeuses, en taisant purement et simplement leur histoire africaine. Et quel étonnement de voir que parmi les photos choisies pour illustrer le sujet, la rédaction n’avait choisi que des modèles européens. Un peu comme si les tresses couchées n’étaient acceptables que sur les Caucasiennes… Là n’était pas le propos de Paulette, on s’en doute, mais certaines y ont lu un mépris pour les tresses portées par les noires. Et puis, voir ces tresses couchées dans tous les magazines de mode, portées le plus souvent le plus souvent sur des mannequins occidentaux, revient à dire que cette coiffure n’a de valeur esthétique que sur les femmes blanches.

Or, le nattage des cheveux fait partie intégrante de la culture africaine. Un art qui se transmet de génération en génération et constitue un mode de transmission.

Bref, un historique s’impose pour démontrer tout d’abord le caractère ancestral de la tresse dans la culture africaine.

Continue Reading